Les gagnants et perdants de la dernière annonce d’Apple en matière d’IA

découvrez les 2 gagnants et les 2 perdants de la récente annonce d'apple sur l'intelligence artificielle (ia) et leurs surprises !

Apple a récemment fait une annonce majeure en matière d’intelligence artificielle (IA), dévoilant des avancées technologiques qui ont déjà des répercussions sur le marché. Parmi les acteurs concernés, certains semblent tirer leur épingle du jeu tandis que d’autres doivent repenser leur stratégie. Découvrez les grandes surprises et les implications de cette nouvelle annonce pour les principaux acteurs de l’IA.

L’impact des annonces d’Apple sur l’IA

Marc Dubois, rédacteur spécialisé en technologie, analyse les récentes annonces d’Apple en matière d’intelligence artificielle avec un regard perspicace. L’objectif est de mettre en lumière les gagnants et les perdants suite à ces révélations. Qui sortira vainqueur et qui devra faire face à des défis ? Les réponses pourraient bien vous surprendre.

Taiwan Semiconductor Manufacturing

Un des grands bénéficiaires des annonces d’Apple est sans aucun doute Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC). Cette entreprise, déjà fort bien établie, voit son avenir encore plus brillant grâce à sa collaboration continue avec Apple. En 2021, 2022 et 2023, Apple représentait respectivement 26%, 23% et 25% des revenus de TSMC. La sortie de Apple Intelligence exclusivement pour les modèles iPhone 15 et plus récents pourrait créer une nouvelle vague de demande pour les iPhones, boostant ainsi les ventes de TSMC.

Microsoft

Microsoft est également un grand gagnant de cette annonce. Apple a décidé de s’associer avec OpenAI, la société derrière ChatGPT, dans laquelle Microsoft a massivement investi. Cette collaboration renforce l’utilisation de ChatGPT dans la suite Microsoft Office, offrant une expérience fluide pour les millions d’utilisateurs de produits Office et iPhone. De plus, certaines charges de travail des iPhones seront déléguées aux serveurs Azure de Microsoft, générant ainsi des revenus supplémentaires pour l’entreprise.

Alphabet

Sur le versant des perdants, on trouve Alphabet, la maison mère de Google. La technologie d’IA générative d’Alphabet, Gemini, aurait pu être le choix d’Apple pour son Apple Intelligence. Cependant, Apple a préféré la solution de ChatGPT, rompant ainsi avec une longue tradition de collaboration entre les deux géants. Ce changement est un coup dur pour Alphabet, qui voit une grande opportunité lui échapper.

Apple

Enfin, Apple elle-même se trouve dans une position quelque peu paradoxale. Bien que l’annonce de l’Apple Intelligence stimulera probablement la demande pour les nouveaux modèles d’iPhone, elle soulève des questions plus profondes. Avec des ressources massives et une armée d’ingénieurs, pourquoi Apple n’a-t-elle pas développé son propre modèle d’IA en interne ? Ce partenariat avec une entreprise externe peut soulever des inquiétudes concernant la sécurité des données et la confidentialité, ce qui pourrait poser des problèmes à long terme.

Retour en haut